Only Lyon - Tourism and Conventions

Cultural & Artistic

Visite guidée du Temple

Le Temple des Terreaux, connu aussi sous le nom de Temple de la Lanterne, a été construit entre février 1855 et juillet 1857 d’après les dessins de l’architecte Philippe Manlius BAILLY et sous la direction d'un autre architecte lyonnais, Clément POY. Le
Le Temple des Terreaux, connu aussi sous le nom de Temple de la Lanterne, a été construit entre février 1855 et juillet 1857 d’après les dessins de l’architecte Philippe Manlius BAILLY et sous la direction d'un autre architecte lyonnais, Clément POY. Le programme des travaux prévoyait la construction d'une église, d'une salle d'asile et de pièces destinées à une école maternelle et primaire. C'est ainsi que le nouvel édifice comprendra deux corps de bâtiment : - le premier, en façade sur la rue Lanterne d'une longueur de 14,20 mètres, comporte 5 niveaux bâtis sur sous-sol. Au rez de chaussée, le grand porche d'entrée donne accès à un péristyle intérieur de 50 m², pièce de desserte de l'ensemble du bâtiment. Deux magasins se situent de part et d'autre de ce porche (celui de droite étant, depuis 13 ans, transformé en entrée de l'immeuble). A l'entresol, deux pièces placées au dessus de chaque magasin servaient à l'origine de Salle du Conseil et de Conciergerie. Elles ont été transformées en bureaux. Au 1er étage se trouve l'école de garçons, au 2ème étage l'école de filles et au 3ème étage une salle d'asile. Le logement des instituteurs était aménagé dans les combles. L'école sera fermée dès l'introduction du principe de laïcité dans l'école publique. - Le deuxième bâtiment est bâti sur terre-plein à l'arrière du premier avec lequel il est relié en rez de chaussée et dont il est le prolongement. Il constitue le lieu de culte proprement dit d'une surface de 255 m² avec une hauteur sous voûte de 15,00 mètres. Construit en une seule campagne de travaux, l'édifice est d'une grande homogénéité et a été peu transformé, le parti original des quelques modifications se restituant facilement. Deux éléments remarquables caractérisent la conception d'ensemble : le désaxement et l'éclairage. La déviation de l'axe central entre le péristyle et la salle de culte, nécessité par la forme de la parcelle, est si habilement dissimulé par le dédoublement des portes de l'entrée de la salle de culte, qu'il ne se perçoit pas. Mais la grande originalité de cet édifice est la conception de l'éclairage. Si le corps de bâtiment sur rue a pu bénéficier de la lumière du jour par des fenêtres normales donnant sur rue et sur cour, en revanche pour la Chapelle, le péristyle et les montées d'escalier, il a fallu faire appel à la technique des « puits de lumière ». La parcelle étant limitée, sur trois côtés, par des constructions de grande hauteur, l'architecte a du capter la lumière par le haut. Pour ce faire, il a donné à la salle de culte une grande hauteur par rapport à sa largeur et, pour en augmenter l'éclairage, il a réalisé une super structure en croix grecque où sont percées quasiment toutes les fenêtres. Ce parti réussit a donner une lumière abondante dans l'église, quelque soit la saison. Par le truchement d'une cour couverte par une verrière située au premier étage, entre l'église et le bâtiment sur rue, il est arrivé à diffuser un complément de lumière important dans la salle de culte, la grande salle du premier étage, les deux escaliers et le péristyle. L'ensemble immobilier est de style néogothique inspiré du XIVème siècle, d'une grande simplicité. La chapelle comporte une nef centrale et deux nefs latérales de même hauteur terminée par des voutes gothiques s'appuyant sur des piliers en pierre de taille de Villebois courronnés de chapiteaux corinthiens. Les galeries périphériques sont typiques de la disposition d'un Temple protestant ainsi que la chaire monumentale en chêne qui fait face à l'entrée et qui est, elle aussi, de style néogothique. L'éclairage par le haut venant de huit fenêtres orientées dans toutes les directions, de la verrière zénithale et des deux rosaces donnent à ce lieu une lumière particulière et changeante suivant le moment de la journée. Ses proportions harmonieuses, son acoustique exceptionnelle et la présence de boiseries en abondance créent une ambiance chaleureuse. Les galeries latérales, ouvertes au public, renforcent l'ambiance de convivialité et permettent d'accueillir un total de 525 personnes dans le Temple. La façade sur rue toute en très belles pierres de taille de Villebois, est aussi du même style néogothique avec ses petits chapiteaux corinthiens, ses fenêtres et sa corniche trilobées. Autre élément remarquable dans ce Temple, le Grand Orgue construit en 1891 par le Facteur d'Orgue Joseph MERKLIN. Cet instrument a fait l'objet d'une restauration complète inaugurée en 2001 et il est à la base d'une activité musicale importante dans ce lieu. Le Temple des Terreaux fut inauguré le dimanche 5 juillet 1857 en tant que siège social de la « Société civile des Ecoles et du Culte de l'Eglise Evangélique de Lyon », ce qui explique son inscription gravée dans la pierre « Culte évangélique » en fronton de la façade sur rue. Il devenait le point d'ancrage d'une communauté qui avait pris naissance en 1832, en dissidence de l'Eglise Réformée officielle, sous l'impulsion de l'un des plus grands prédicateurs protestants du XIXème siècle, le Pasteur Adolphe Monod. En 1938, cette Eglise quittait l'Union des Eglises Libres à laquelle elle avait adhéré en 1875, pour se joindre au remembrement de l'Eglise Réformée de France. Et tout récemment, au Synode national constitutif de 2013, elle adhérait à la nouvelle Eglise Protestante Unie de France qui rassemble désormais les calvinistes et luthériens de France.

practical information

10 rue Lanterne 69001 Lyon 1er

Tel. : 0478277755

Opening times

Samedi 16 Septembre 2017 de 16:00 à 17:00
Dimanche 17 Septembre 2017 de 16:00 à 17:00

Rates

Free of charge.

reservation info

Réservation recommandée

Booking

More criteria
Map
gmap
Lyon City Card Avec la Lyon City Card, bénéficiez de réductions sur des spectacles et de gratuités sur les expos

Interview

Vincent Carry, directeur du Festival Nuits Sonores
音乐之夜

里昂音乐之夜,2018年5月9日到5月13日

quotes

万森.卡瑞(Vincent Carry),音乐节总负责人

Interview

Camille Pantano, blogueuse culture
里昂的博物馆

卡米乐.潘塔诺(Camille Pantano),文化专栏博客撰稿人。

quotes

卡米乐.潘塔诺(Camille Pantano),文化专栏博客撰稿人。里昂文化的特点是:城市外景艺术与博物馆艺术并存。